Motac

Moteurs électriques & accessoires

Société
Mon compte
Panier
Total HT :

Déchiffrer la plaque signalétique de votre moteur électrique

Publié le 27/03/2020 10:00

La plaque signalétique, la carte d’identité de votre moteur électrique

Outre le manuel d’instruction délivré par le constructeur, la plaque signalétique regroupe les informations les plus importantes concernant votre moteur. En cas de remplacement du moteur ou de l’installation d’équipements ou accessoires complémentaires ( variateur de fréquence, ventilation forcée, condensateur…), la plaque signalétique vous permettra de faire le bon choix en fonction des caractéristiques du moteur.

Que retrouve-t-on comme indications sur la plaque signalétique d’un moteur électrique ?

  • Le type de moteur (sa référence constructeur) ;
  • Le nombre de phases du moteur, qui indique si l’on est en présence d’un moteur monophasé (1 phase) ou moteur triphasé (3 phases) ;
  • Le poids du moteur (en Kg) ;
  • L’indice de protection IP (ex : IP 68), qui indique le degré de protection d’un matériel électrique contre l’intrusion de corps solides et liquides. Il se compose de deux chiffres : le premier chiffre précise la protection contre la pénétration de corps solides et le deuxième concerne la protection contre la pénétration des liquides.
indice IP moteur électrique
  • La classe d’isolation (lettre de A, E, B, F, H, C), qui permet de connaître la température maximale supportée par les enroulements du moteur.
classe isolation moteur
  • Le service (indiquée par la lettre S), qui définit le type d’utilisation du moteur :
S1 SERVCE CONTINU Fonctionnement à charge constante pour atteindre l’équilibre thermique.
S2 SERVICE TEMPORAIRE Fonctionnement à charge constante pendant un temps déterminé inférieur au temps de l’équilibre thermique suivi d’un repos suffisant pour rétablir l’égalité de température entre le moteur et l’air de refroidissement. OBSERVATION: ce service peut permettre une puissance utile supérieure à la puissance nominale.
S3 SERVICE INTERMITTENT Répétition de cycles identiques comprenant chacun une période de fonctionnement à la charge constante et une période de repos: on considère que l’intensité de démarrage n’affecte pas l’échauffement du moteur de façon significative. OBSERVATION: ce service peut permettre une puissance utile supérieure à la puissance nominale.
S4 SERVICE INTERMITTENT PERIODIQUE Identique au service S3 mais avec période de démarrage longue affectant suffisamment l’échauffement du moteur. Le cycle compte une période à marche constante et une période de repos. Les cycles sont trop courts pour que l’équilibre thermique soit atteint.
S5 SERVICE INTERMITTENT PÉRIODIQUE A DÉMARRAGES ET FREINAGES ÉLECTRIQUES Répétition de cycles identiques comprenant chacun une période de démarrage, une période de fonctionnement à charge constante, une période de freinage électrique rapide, une période de repos. Les cycles sont trop courts pour que l’équilibre thermique soit atteint.
S6 SERVICE ININTERROMPU PÉRIODIQUE A CHARGE INTERMITTENTE Répétition de cycles identiques comprenant chacun une période de fonctionnement à charge constante et une période à vide sans période de repos.
S7 SERVICE ININTERROMPU PÉRIODIQUE A DÉMARRAGES ET FREINAGES ÉLECTRIQUES Répétition de cycles identiques comprenant chacun une période de démarrage, une période de fonctionnement à charge constante, une période de freinage électrique, pas de période de repos. Les cycles sont trop courts pour que l’équilibre thermique soit atteint.
S8 SERVICE ININTERROMPU PÉRIODIQUE A CHANGEMENT DE VITESSE Répétition de cycles périodiques comprenant chacun une période de fonctionnement à charge constante suivi de période de fonctionnement à d’autres charges constantes et à d’autres vitesses de rotation. Les cycles sont trop courts pour que l’équilibre thermique soit atteint.
S9 SERVICE A CHANGEMENT DE VITESSE NON PÉRIODIQUE Service dans lequel la charge et la vitesse varient en fonction de l’utilisation. Ce service permet de tenir compte des surcharges importantes.
  • L'intensité nominale en ampère (A) ;
  • La tension en volt (V) ;
  • La fréquence du réseau d’utilisation (Hz) ;
  • La température maximum d'utilisation (°C) ;
  • La puissance nominale du moteur (en kW), qui indique la puissance délivrée à l’arbre du moteur et qui est transmise à la machine entraînée ;
  • Le facteur de puissance (cos phi), qui correspond au rapport entre la puissance active et la puissance apparente et qui va vous permettre de déterminer si le moteur est un grand consommateur d’énergie réactive ;
  • La vitesse de rotation du moteur (tr/min), qui correspond à la vitesse de rotation du rotor ;
  • Le couplage du moteur à adopter (triangle ou étoile), en fonction de la tension du réseau de distribution auquel il est relié (exprimée en V).

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour déchiffrer la plaque signalétique d’un moteur électrique. Si vous êtes à la recherche d’un moteur électrique monophasé ou d’un moteur électrique triphasé, n’hésitez pas à parcourir notre site web.

Agence digitale Alsace : FGP Solutions