Motac
Moteurs électriques & accessoires
Société
Mon compte
Panier
Total HT :

Quelle classe d'isolation pour votre moteur ?

Publié le 29/03/2019 10:00

Voici un petit rappel sur les classes d’isolation des moteurs électriques, qui vont vous aider à choisir le moteur asynchrone adapté à vos besoins.

Faire le bon choix pour augmenter la durée de vie de votre moteur

Choisir la bonne classe d’isolation permet de préserver votre moteur et notamment son bobinage. Si la température maximale de la classe d’isolation est dépassée lors de l’utilisation du moteur, cela va réduire sensiblement la durée de vie des enroulements. Et inversement, une utilisation à une température inférieure à celle stipulée permet d’allonger la durée de vie de l’isolant de votre moteur, qui peut même être doublée.

Choisir le moteur adapté aux applications

Pour aider à faire le bon choix, des classes d’isolations ont été instaurée selon le CEI 85, et qui correspondent à la température maximale supportée par les enroulements du moteur.

Pour choisir la classe d’isolation de votre moteur asynchrone, vous pouvez vous reporter au tableau suivant :

classes d'isolation pour moteur électrique

Parmi les indications ci-dessus se trouvent :

  • La valeur maximale supportée par l’isolation du moteur (la température maximale supportée par les enroulements et qui lui garantissent un fonctionnement optimal)
  • La marge thermique
  • L’échauffement permis (échauffement maximum conseillé, et qui va varier en fonction de l’application du moteur).
  • La température ambiante (que l’on considère en standard à 40°C)

Remarques :

  • De façon standard, les moteurs sont conçus pour fonctionner à une température ambiante de 40°C et une altitude maximale de 1000 m. Dans des conditions d’utilisation différentes, il est alors nécessaire de corriger les valeurs données pour une classe d’isolation.
  • L’échauffement est aussi une valeur extrêmement importante, car il va varier en fonction de l’utilisation qui est faite du moteur. Certaines applications vont par exemple entraîner un échauffement plus important du moteur : il faut donc aussi prendre en compte la température d’échauffement permise en plus de la classe d’isolation.

Où trouver la classe d’isolation de votre moteur ?

La classe d’isolation de votre moteur est indiquée sur sa plaque signalétique sous la forme d’une lettre (A, E, B, F, H…).

Besoin d’un moteur triphasé ou d’un moteur monophasé résistant ? Nous disposons dans notre catalogue de nombreux moteurs électriques dotés d’une classe d’isolation F (qui correspond aux applications industrielles les plus courantes).

Agence digitale Alsace : FGP Solutions